LE FABULEUX MONDE DES BISCUITS DE NOËL

Ah! Les biscuits de Noël! Ils sont festifs et savoureux à souhait. Et peu importe notre âge, on se plaît à cuisiner nos meilleures recettes en famille et à perpétuer cette belle tradition du temps des fêtes. Mais connaissez-vous l’origine des biscuits de Noël?

Combattre le mal par les biscuits!

À l’origine, on raconte que les biscuits n’avaient pas comme objectif de faire plaisir au Père Noël mais plutôt d’éloigner les mauvais esprits. Ainsi, les paysans confectionnaient des biscuits en forme d’étoiles, de cœurs ou de triangles, dont les extrémités pointues étaient supposées protéger des maléfices et chasser les mauvais esprits. Ces biscuits étaient ainsi suspendus dans les arbres lors du solstice d’hiver, la journée la plus longue de l’année. Les biscuits de Noël étaient également utilisés comme porte-bonheur afin d’assurer prospérité et fertilité pour l’année à venir.

 

Une attention gourmande pour le Père Noël

Au fil du temps, la signification des biscuits a évolué. Ils sont passés de symboles protecteurs à une collation pour énergiser le Père Noël! Or, les biscuits de Noël seraient associés à la légende de Saint-Nicolas, le descendant du Père Noël, qui distribuait à dos d’âne, durant la nuit de Noël, des biscuits aux enfants qui avaient été sages.

 

Une autre légende provenant de la Scandinavie serait à l’origine de la tradition des biscuits laissés au Père Noël. Elle raconte que les enfants offraient des biscuits à Sleipnir, le cheval à huit pattes du dieu Odin, afin de recevoir des cadeaux en retour. Ces légendes ont été perpétuées et, avec le temps, Saint-Nicolas est devenu le Père Noël et Sleipnir, la symbolique du renne (les 8 pattes pour les 8 rennes initiaux).

 

Et aujourd’hui, la tradition se poursuit. Pour attirer le Père Noël (et avoir de beaux cadeaux!) et lui donner des forces afin qu’il puisse poursuivre sa distribution de cadeaux, on place nos plus beaux biscuits près du sapin, avec un grand verre de lait. Quelle belle façon d’apporter de la magie dans les yeux des plus petits.

 

Les biscuits de Noël à travers le monde

L’origine des biscuits de Noël remonterait au Moyen-Âge avec l’introduction de la cannelle, du gingembre et des fruits secs dans la cuisine médiévale. Par la suite, lors de la colonisation européenne des Amériques, les recettes de biscuits auraient voyagé outre-mer, pour ensuite être adaptées aux cultures locales. C’est pourquoi il existe de nombreuses recettes de biscuits, où chaque culture possède sa propre version. Voici quelques-uns de ces biscuits traditionnels, issus des quatre coins du monde :

 

France 

  • Bredeles : assortiment de petits biscuits traditionnels de l’Alsace. Il en existe de formes et de saveurs différentes telles qu’au chocolat, à la cannelle, à l’anis, à la confiture, aux agrumes, aux amandes, etc. Selon la région en France, on peut entendre bredele, bredala ou bredle.
  • Mannalas ou manneles : petites brioches en forme de bonhommes et qui représentent Saint-Nicolas. On peut ajouter à la pâte briochée des raisins secs ou des brisures de chocolat pour notre plaisir!

 

Suisse 

  • Milanais : biscuits vedette du temps des fêtes en Suisse. Leur secret? Du zeste de citron. En formes d’étoiles ou de cœurs, ils sont doublement irrésistibles.
  • Bruns de Bâle (Brunslis) : classiques chez les familles suisses. Le terme « brunsli » signifie brun et petit, donc petits biscuits bruns. Ils sont fabriqués à partir d’amandes moulues et de chocolat noir.
  • Étoiles à la cannelle (Zimtsternes) : biscuits en forme d’étoiles et composés de poudre d’amandes et de cannelle. Leur particularité? Le glaçage est réparti sur les biscuits avant la cuisson.

Australie

  • Biscuits Anzac : nommés en l’honneur des armées australienne et néo-zélandaise qui ont combattu durant la Première Guerre mondiale. Anzac est l’acronyme pour Australian and New Zealand Army Corps. Composés d’avoine, de mélasse et de noix de coco, ces biscuits ont été créés afin de résister aux longs trajets menant les combattants au champ de bataille en Europe.

 

Mexique

  • Reganadas : biscuits mexicains traditionnels à la cannelle et roulés dans un sucre à la cannelle. Populaires durant la période des fêtes, les reganadas font aussi partie des offrandes aux défunts lors de la fête des morts le 2 novembre.
  • Snow Ball : aussi nommés « mexican wedding cookies », ces biscuits « boules de neige » sont composés principalement de beurre et de noix concassées, le tout saupoudré d’un beau nuage de sucre à glacer.

 

Amérique du Sud 

  • Alfajores : biscuits surtout populaires en Argentine. Il s’agit de deux biscuits moelleux au beurre, pris en sandwich grâce à du délicieux dulce de leche, le tout roulé dans de la noix de coco râpée. Alfajores viendrait de l’arabe l-hasú, qui signifie farcir.

Canada

  • Sablés au beurre : incontournables biscuits du temps des fêtes, les sablés au beurre sont parfaits découpés en sapins, en cannes de bonbons ou encore en étoiles. Leur côté friable et fondant en bouche plaît autant aux petits qu’aux grands.
  • Biscuits au pain d’épice : un classique de Noël qu’on aime pour ses nombreuses épices, comme le gingembre, la cannelle et la muscade, qui nous transportent immédiatement dans le temps des fêtes.

 

Cuisiner des biscuits de Noël est un beau moment à partager en famille. Si vous avez envie d’essayer de nouveaux biscuits cette année, je vous invite à découvrir ma version des biscuits suisses Bruns de Bâle. Un délice!

 

Recevoir un extrait gratuit du ebook

Apprenez-en plus sur le tofu et recevez gratuitement 5 recettes originales et savoureuses.

Le Bonheur est dans la PVT

Recevoir un extrait gratuit du ebook

Il suffit de me laisser votre courriel et je vous ferai découvrir cet aliment nutritif, caméléon et anti-gaspillage. Du coup, vous obtiendrez 3 délicieuses recettes!