À LA DÉCOUVERTE DU KÉFIR

Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on email

Le kéfir est un lait fermenté qui gagne de plus en plus en popularité. Il possède une saveur légèrement acide et pétillante alors que sa texture est plus liquide que celle du yogourt. Il est riche en bactéries probiotiques, reconnues pour leurs bienfaits sur le microbiote et le système immunitaire.

Qu’est-ce que le kéfir?

Surnommé le « champagne des yogourts », le kéfir traditionnel est une boisson fermentée obtenue à partir de bactéries et de levures actives. Ce sont ces dernières qui sont responsables de la production de gaz carbonique d’où la présence de petites bulles dans le kéfir effervescent. Il existe également sur le marché du kéfir non-effervescent qui renferme seulement des bactéries et donc, aucune levure. Il ressemble davantage à un yogourt à boire. D’un point de vue nutritionnel, le kéfir effervescent contient plus de bactéries probiotiques, lui conférant un maximum de bienfaits. D’ailleurs, le kéfir contient une plus grande variété ainsi qu’une plus grande quantité de bonnes bactéries comparativement aux yogourts dit « probiotioques ». Qui plus est, le kéfir est presque toujours plus riche en calcium que les yogourts à boire.

Vendu nature ou aromatisé, il est préférable de consommer le kéfir nature puisque les versions aromatisées sont très sucrées.

Au cours de la fermentation, les bactéries présentes dans le kéfir se nourrissent du sucre du lait (appelé lactose), et en transforment une bonne partie en acide lactique. Par conséquent, la teneur en lactose des produits laitiers fermentés, comme le yogourt et le kéfir, est plus faible que celle du lait. À titre d’exemple, une portion de 175 ml de kéfir nature du commerce renferme environ 6 g de lactose comparativement à une moyenne de 10 g pour le lait.

Intolérant au lactose? Découvrez le kéfir d’eau.

Si vous êtes intolérant au lactose, sachez qu’il est possible de fabriquer du kéfir d’eau (aussi nommé kéfir de fruits), lequel est fabriqué à partir de grains de kéfir d’eau. Il s’agit d’une boisson fermentée et délicatement effervescente, tout comme le kéfir de lait, mais sans produits laitiers. En règle générale, on combine les grains de kéfir d’eau avec du sucre, des fruits séchés ou des rondelles de citron et de l’eau. Les grains de kéfir d’eau se trouvent sur internet ou auprès d’un ami qui nous en aura gentiment offert!

 

Plusieurs façons de déguster le kéfir

Si le kéfir est excellent à boire au verre, on peut aussi l’incorporer dans les céréales, les smoothies, les gruaux du lendemain et en faire de savoureuses vinaigrettes et marinades maison faibles en gras. Pour profiter au maximum des bienfaits des probiotiques contenus dans le kéfir (des bactéries vivantes), on évite de le chauffer. Cela dit, la cuisson ne détruit pas la valeur nutritive du kéfir comme sa teneur en calcium et en protéines. On peut ainsi l’ajouter aux recettes de muffins et galettes, en remplacement du lait.

 

Fabriquer son propre kéfir de lait, c’est facile!

Si vous aimez faire des expérimentations culinaires, sachez qu’il est possible de faire du kéfir maison à partir d’une culture de ferments lactiques vendue dans les épiceries (ex. Yogourmet). C’est facile et simple à faire, et en 36 heures, c’est prêt!

Recettes à découvrir :

Overnight gruau au kéfir, bananes et graines de chia

 

Vinaigrette crémeuse au kéfir, aux herbes et au citron

Le Bonheur est dans la PVT

Recevoir un extrait gratuit du ebook

Il suffit de me laisser votre courriel et je vous ferai découvrir cet aliment nutritif, caméléon et anti-gaspillage. Du coup, vous obtiendrez 3 délicieuses recettes!