Cuisinons en famille!

Cuisiner avec nos enfants, un cadeau qui vaut cher!

Je crois fortement aux nombreux bienfaits d’impliquer nos enfants dans la préparation des repas, ce qui signifie de les faire participer à la planification, aux achats et à la réalisation des recettes. Au-delà de passer du temps avec nos petits chefs en devenir, cuisiner en famille contribue à piquer leur curiosité envers les aliments et à leurs transmettre des compétences culinaires. Mais ce n’est pas tout! Cuisiner en famille permet aussi aux enfants de développer leur sens de l’organisation, leur motricité fine, leur vocabulaire et leur estime de soi. Les enfants sont si fiers de leur création lorsqu’ils mettent la main à la pâte. Et en plus, quand les enfants sont actifs en cuisine, ils se familiarisent plus facilement avec les aliments qui sont nouveaux pour eux et sont plus ouverts à goûter et à essayer. Parfait pour déjouer les caprices alimentaires!

Il n’est jamais trop tôt…ni trop tard!

Il n’est jamais trop tôt pour impliquer les enfants dans la cuisine. Même dans leurs chaises hautes, ils peuvent toucher et sentir les aliments que vous cuisinez. À 2 ans, ils sont en mesure de laver des fruits, déchiqueter la laitue… à 3 ans, ils peuvent casser des oeufs, mesurer des ingrédients, brasser les préparations, etc. L’important, c’est de débuter avec des tâches toutes simples. Vous pouvez aussi leur montrer comment mettre la table. Pour les aider, dessinez sur une feuille une assiette et des ustensiles correctement positionnés, que vous afficherez sur le frigo. Faire la vaisselle fait aussi partie des activités culinaires!! Et si vos enfants sont plus vieux, impliquez-les graduellement. Par exemple, consultez-les pour le choix du menu de la semaine, demandez-leur de vous aider à ranger l’épicerie,  à préparer la boîte à lunch, à couper des crudités, etc.

Apprendre à lâcher prise

Pour avoir du plaisir à cuisiner en famille, il faut vraiment apprendre à lâcher prise! « Oui », c’est plus long, « oui » le plancher risque d’être plus sale, « oui » la recette ne sera peut-être pas parfaite… L’important, c’est de se rappeler qu’on outille nos enfants pour la vie et surtout, qu’on passe d’agréables moments avec eux. Pour s’habituer à cuisiner avec nos enfants, on commence avec des recettes simples, connues et appréciées de la famille. Et quand on a développé une certaine complicité parent-enfant, que les p’tits cuistots sont plus habiles, on les invite à nous donner un coup de main plus souvent les soirs de semaine. Car nul besoin de les impliquer à tous les jours!!!! Vous pouvez commencer par le petit déjeuner du weekend. Et avec l’expérience, on augmente la fréquence.